Carrosserie suisse

Contexte :

Les métiers de la carrosserie connaissent en 2020 une baisse significative du nombre de nouveaux apprentis, c’est pourquoi Carrosserie suisse nous a demandé de faire un petit film destiné au réseaux sociaux afin d’encourager les jeunes à prendre le chemin de cette formation.

Idée :

Les métiers de la carrosserie seront toujours là, peu importe les véhicules de demain (privés ou publiques). Qu’ils fonctionnent aux énergies fossiles ou vertes, il y aura toujours de la tôle froissée et par conséquent, toujours besoin de personne pour les réparer et les imaginer. De plus, avec l’arrivée des systèmes de capteurs et caméras toujours plus performants et omniprésents, un nouvel aspect technologique vient enrichir la formation de base des métiers de la carrosserie.

Ce film tente de montrer tout ça sur une musique quelque peu décalée par rapport aux codes du métier.

Novembre 2020

Film produit en collaboration avec Nicolas Schopfer et avec l’aide précieuse de Roland Maurer (maître adjoint à l’école des métiers de l’automobile)